Accueil AGAPL 51 Accueil Email Email

Frais de repas 2013

Les frais de repas exposés régulièrement sur les lieux d'exercice de leur activité professionnelle par les titulaires de bénéfices non commerciaux sont considérés, sous certaines conditions, comme des dépenses nécessitées par l'exercice de la profession et sont donc pris en compte pour la détermination du bénéfice non commercial imposable.

Mais seuls les frais supplémentaires de repas sont réputés nécessités par l’exercice de la profession. La fraction de la dépense qui correspond aux frais que le contribuable aurait engagés s’il avait pris son repas à son domicile constitue une dépense d’ordre personnel qui ne peut être prise en compte pour la détermination du bénéfice imposable.

Pour l’année 2013, la valeur du repas pris au domicile est évaluée forfaitairement à 4,55 euros toutes taxes comprises.
La limite d'exonération des indemnités pour frais de repas maximale est évaluée forfaitairement à 17,70 euros toutes taxes comprises.

Les frais pouvant au maximum être déduits, s’élèvent donc à 17,70 € (montant pour 2013 au-delà duquel la dépense est considérée comme excessive) – 4,55 € (évaluation forfaitaire du repas pris au domicile pour 2013) = 13,15 €

Le contribuable doit être en mesure de produire toutes pièces justificatives permettant d’attester de la nature et du montant de ces dépenses. A défaut, aucune déduction, même forfaitaire, ne peut être pratiquée.

http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/4628-PGP/version/26